Berlin Centre – Le cinéma

.

Samedi soir, la cinémathèque,

un film japonais – Kurosawa.

La salle est pleine. Obscurité. Avec un débit régulier, des gens en retard viennent s’installer.

Schcroumpf, ouverture du premier paquet.

Chacun son tour, prend le relais. Pschiiit, soda, cola, jus de pomme, limonade…

Schcroumpf schcroumpf, ma voisine de droite ouvre un emballage d’aluminium, et croque.

Pschittt.

Schcroumpf schcroumpf, notre voisin de gauche pioche dans un sachet de bonbons

schcroumpf, et encore un.

Ma voisine de droite caresse frénétiquement ses longs cheveux noirs de sa main droite

ouvre son sac.

Schcrrrrrrroumpf schcroumpfffffff, et encore un sur la scène de Nô.

Un aveugle suivi d’une amie entre et cherche une place.

Caresse frénétiquement ses longs cheveux noirs de sa main gauche.

Au fond de la salle, une jeune femme appuie sur la barre espace de son ordinateur pour envoyer les sous-titres en anglais à chaque changement de dialogues.

Schcroumpf.

Caresse frénétiquement ses longs cheveux noirs de sa main droite.

L’aveugle quitte la salle. Une femme assise au fond vient prendre sa place.

Pschiiiit.

Face à nous, la neige tombe, sublime, sur un paysage bleu.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s