BeRLiN-NoRD – Le vendeur de cigarettes

Tous les matins, et tous les soirs

ou presque

il attend

sous le porche, quand il neige

ou quand il pleut

mais plus souvent derrière la benne de récupération de la Croix Rouge.

C’est le vendeur de cigarettes de contrebande, m’a t-on expliqué.

Moi j’ouvre tous les matins la porte au code à quatre chiffres et un #.

Le soir je sors, j’hésite, le bus est déjà passé, la rue aux pavillons alignés s’étire, je décide de marcher.

.

Chacun à son poste.

.

Devant moi un choucas se saisit d’un coup de bec d’un paquet de Kleenex vide.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s